Accueil Sistel L'actu vidéosurveillanceLA Vidéoprotection efficace dans les Tul

L'actualité de la vidéosurveilllance

14h47 - 07 juillet 2015 - par L.Q

64 Tul seront équipés de deux à quatre caméras, avant la fin de l'année.

Le bilan de la vidéoprotection dans les Tul, après un an d'utilisation, est positif.

« Nous avons opté pour la vidéoprotection dans les Tul à la suite de plusieurs incivilités et à une agression grave en 2013 », lance François Zocchetto, président de Laval Agglo. Un an après, la vidéoprotection a prouvé son efficacité dans le réseau des bus lavallois. Les incivilités sont en baisse de 30 %. L'investissement de près de 230 000 € n'aura pas été vain. « Je trouve cela très bien. On ne s'occupe plus de ce qui se passe derrière nous », contaste Joël Montembault, un conducteur. 40 bus ont été équipés en 2014, 20 le sont depuis le début de l'année. « Les quatre derniers le seront à l'automne. Il s'agit de nouveaux véhicules », termine Frédéric Devineau, directeur des Tul. 

Plus de renseignements dans l'édition du 2 juillet du Courrier de la Mayenne. 

" />
2
Novembre
2020

LA Vidéoprotection efficace dans les Tul

 

14h47 - 07 juillet 2015 - par L.Q

64 Tul seront équipés de deux à quatre caméras, avant la fin de l'année.

Le bilan de la vidéoprotection dans les Tul, après un an d'utilisation, est positif.

« Nous avons opté pour la vidéoprotection dans les Tul à la suite de plusieurs incivilités et à une agression grave en 2013 », lance François Zocchetto, président de Laval Agglo. Un an après, la vidéoprotection a prouvé son efficacité dans le réseau des bus lavallois. Les incivilités sont en baisse de 30 %. L'investissement de près de 230 000 € n'aura pas été vain. « Je trouve cela très bien. On ne s'occupe plus de ce qui se passe derrière nous », contaste Joël Montembault, un conducteur. 40 bus ont été équipés en 2014, 20 le sont depuis le début de l'année. « Les quatre derniers le seront à l'automne. Il s'agit de nouveaux véhicules », termine Frédéric Devineau, directeur des Tul. 

Plus de renseignements dans l'édition du 2 juillet du Courrier de la Mayenne.